Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Littorine - Marie France

De Troc et de Broc 10 ans déjà !

30 Avril 2009, 22:00pm

Publié par Littorine


Fin du siècle dernier,
Un p'tit gars d’origine Trégoroise, avec compagne et futur bébé,
Franchissent les Monts d'Arrée,

Commerçant comme ses parents, devenir est son souhait.



 

Pour assouvir sa nouvelle vocation et son ambition,

Douarnenez, sera son lieu de prédilection,

Il reste maintenant à concrétiser l’installation.

 

Quasiment vide est le local de Pouldavid,

A l’ouverture de cette aventure.

 


Le 1er mai et son muguet,

Lui porteront chance et chalands,

Voilà comment dix ans passant…

Alain mon frère de sang, devint marchand.

 


Difficile pour un seul dos,

De porter, tables, armoires et porte-manteaux.

Christine sa complice, le soulage avec malice,

D’une charge pour éviter qu’çà glisse.



 

Si le désir vous prend de chiner et fureter,

Sept jour sur Sept, la route de Douarnenez prenez,

Du patron ou de son employée,
De leur sourire vous serez récompensés.



Trinquons à l'anniversaire de Troc,
Longue vie à ton dépôt,
de Troc et de Broc.


Pour contacter le patron en direct c'est ici

29-04 Météo du jour

29 Avril 2009, 12:52pm

Publié par Littorine

Pour participer à la carte météo de France qu'établit Mary sur son blog
dont voici le lien
  
http://ker-mary.over-blog.com ou cliquez sur Ker Mary

Voici la photo du jour prise de la fenêtre de mon appart,
 hélas hélas, il fait gris souris...
Alllez une fois n'est pas coutume !


Le petit livre des plaisirs -1

29 Avril 2009, 11:00am

Publié par Littorine

Aller au marché

                               par Jacqueline KELEN

Dans les grandes villes, le marché m'apparaît comme
 un des rares lieux de chaleur humaine et d'authenticité.
 On peut savourer le bon sens et l'humour des marchands
 en faisant un brin de conversation :
les propos ne tournent pas seulement autour du temps qu'il fait,
 mais on parle avec franchise de l'air du temps.
 On échange aussi des nouvelles de la santé,
 sur la famille, sur les voyages que l'on a effectués pendant les vacances...
Des liens se créent spontanément,
qui peuvent durer le temps d'un achat ou devenir plus constants,
 sans aucune obligation.
C'est le sens même de la gratuité des relations humaines :
 Bonnes choses proposées à l'étal, joliment disposées,
 et bonnes odeurs; prodigalité de la nature
 en toute saison conviant l'acheteur à la gratitude
envers la terre nourricière;
amabilité des marchands, qui font souvent bon poids et
 offrent à un enfant un fruit ou une friandise...
Voilà un remède à la tristesse et à l'isolement des citadins.
On en revient le visage éclairé, le coeur content, on y trouve l'appétit de vivre.



La parole est à vous...

Le Manoir de Kernault

28 Avril 2009, 02:00am

Publié par Littorine

Au grè d'une promenade un bel après midi d'avril très contrasté,
 mes pas m'ont porté jusqu'à cet endroit .



Les solides bâtiment du manoir de Kernault
règnent sur la paisible campagne alentour.



Chaque époque -depuis le XVe siècle-
s'est exprimée dans le bois ou dans la pierre.

  

Derrière la moulure de granit d'une fenêtre à meneaux,
 le simple torchis d'un grenier à pans de bois
 ou la masse d'un escalier à vis,

    

 il y a l'empreinte de ceux qui y ont vécu et travaillé.




Bonne visite n'hésitez pas à découvrir l'album...

Bonne Journée

Le Mistral Gagnant

27 Avril 2009, 02:00am

Publié par Littorine



A m'asseoir sur un banc cinq minutes avec toi
Et regarder les gens tant qu'y en a
Te parler du bon temps qu'est mort ou qui r'viendra
En serrant dans ma main tes p'tits doigts
Pis donner à bouffer à des pigeons idiots
Leur filer des coups d' pieds pour de faux
Et entendre ton rire qui lézarde les murs
Qui sait surtout guérir mes blessures
Te raconter un peu comment j'étais mino
Des bonbecs fabuleux qu'on piquait chez l' marchand
Car en sac et Minto, caramel à un franc
Les mistral gagnants


A marcher sous la pluie cinq minutes avec toi
Et regarder la vie tant qu'y en a
Te raconter la Terre en te bouffant des yeux
Et parler de ta mère un p'tit peu
Et sauter dans les flaques pour la faire râler
Bousiller nos godasses et s' marrer
Et entendre ton rire comme on entend la mer
S'arrêter et r'partir en arrière
Te raconter surtout les carambars d'antan, les cocos au lait
Et les vrais roudoudou qui nous coupaient les lèvres
Et nous niquaient les dents
Les mistral gagnants


A m'asseoir sur un banc cinq minutes avec toi
Et regarder l' soleil qui s'en va
Te parler du bon temps qu'est mort et je m'en fou
Te dire que les méchants c'est pas nous
Que si moi je suis barge, ce n'est que de tes yeux
Car ils ont l'avantage d'être deux
Et entendre ton rire s'envoler aussi haut
Que s'envolent les cris des oiseaux
Te raconter enfin qu'il faut aimer la vie
Et l'aimer même si le temps est assassin
Et emporte avec lui le rire des enfants
Les mistral gagnants
Les mistral gagnants

Paroles : Renaud / Musique : Renaud, Franck Langolff


pour voir la vidéo c'est ici  Clic

Pourquoi ?

26 Avril 2009, 02:10am

Publié par Littorine

Pourquoi trempe-t-on ses croissants dans du café au lait ?

Tous les médecins vous assurent qu'il n'y a rien de plus indigeste
pour commencer la journée.
Et pourtant, nous adorons mélanger notre café à du lait,
 et l'accompagner de pâtisseries (copieusement lipidiques).

D'où vient cette coutume ?

De très loin. transportons nous dans la ville de Vienne, en Autriche, assiégée par les Turcs au XVIIe siècle.
 Au prix de farouches combats, avec l'aide de Charles de Lorraine
 et du roi de Pologne, les Viennois repoussent l'envahisseur.
 Les Turcs fuient en abandonnant derrière eux leurs stocks de café.
Et là en 1683, un certain Kulyesiski,
héros de la bataille fait une chose extraordinaire.
Il ouvre à Vienne le premier "café" de l'histoire,
 alimenté grâce à son stock.
Ne disposant pas de sucre,
 il mélange le café à du lait pour l'édulcorer,
autrement dit le rendre moins amer.
Enfin, il sert aux tables de petites brioches
 en forme de croissant -symbole de l'Empire Ottoman-,
en souvenir de la victoire.

Café, lait, croissant : trilogie complète.
Jusqu'à preuve du contraire....

Extrait du livre des Pourquoi de Philippe Vandel



Bon petit déjeuner !!! Bon dimanche....

Nuages

25 Avril 2009, 13:03pm

Publié par Littorine

C'est le sujet proposé dans la communauté de  ~ Dana ~
  cliquer sur Dana

Voici ma photo pour illustrer le thème de la semaine !


 

Sur la route

25 Avril 2009, 02:00am

Publié par Littorine

                        




Lever de soleil sur ma route, 



hier matin en allant au travail....


cadeau de fin de semaine et début de Vacances....




Etre en vacances c'est n'avoir rien à faire et avoir toute la journée pour le faire.
               Robert Orben

Et si en plus, y a personne

24 Avril 2009, 02:10am

Publié par Littorine

Abderhamane, Martin, David
Et si le ciel était vide
Tant de processions, tant de têtes inclinées
Tant de capuchons tant de peur souhaitées
Tant de démagogues de Temples de Synagogues
Tant de mains pressées, de prières empressées




Tant d'angélus
Ding
Qui résonne
Et si en plus
Ding
Y a personne

Abderhamane, Martin, David
Et si le ciel était vide
Il y a tant de torpeurs
De musiques antalgiques
Tant d'anti-douleurs dans ces jolis cantiques
Il y a tant de questions et tant de mystères
Tant de compassions et tant de révolvers



Tant d'angélus
Ding
Qui résonne
Et si en plus
Ding
Y a personne

Arour hachem, Inch Allah
Are Krishna, Alléluia

Abderhamane, Martin, David
Et si le ciel était vide
Si toutes les balles traçantes
Toutes les armes de poing
Toutes les femmes ignorantes
Ces enfants orphelins
Si ces vies qui chavirent
Ces yeux mouillés
Ce n'était que le vieux plaisir
De zigouiller



Et l'angélus
Ding
Qui résonne
Et si en plus
Ding
Y a personne

Et l'angélus
Ding
Qui résonne
Et si en plus
Ding
Y a personne

  
pour la Video cliquer  sur l'image

La philosohie de la joie -2

23 Avril 2009, 02:00am

Publié par Littorine

Je continue quand même sur ce thème.... voir  La philosophie de la joie -1
ce jour là nous avions une approche du philosophe Baruth SPINOZA
avec la maxime : "La joie nous rend plus fort"

Aujourd'hui nous allons sur le même thème
nous rapprocher d'un autre philosophe, français de surcroit !
(comme quoi en France nous pensons aussi... )

La joie témoigne du triomphe de la vie

   Henri BERGSON (1859-1941) 
 
  

est considéré comme "le" philosophe de la joie:
pour ce penseur, celle-ci est la meilleur preuve que la Vie
est en train de remporter une victoire.
Comment  la distinguer du plaisir ?
Elle est plus profonde,
Elle est plus durable,
Elle est plus vraie.
Elle s'accompagne toujours du sentiment d'être en phase,
en plein accord avec notre être.

Le plaisir nous fait du bien, il est essentiel en ce sens qu'il nous incite
à nous reproduire (le plaisir sexuel),
à rester sur terre,
mais il ne possède pas cette dimension spirituelle universelle,
véhiculée par la joie.

Elle est là quand nous oeuvrons à élever le niveau de conscience de l'humanité,
quand nous travaillons à nous améliorer intérieurement,
partageons, et transmettons, le fruit de cet effort.
Elle est là quand l'esprit triomphe des obstacles,
échappe au poids de l'inertie de la matérialité.

Bergson célèbre souvent la supériorité des grands mystiques et des moralistes.
Pourtant, tout individu qui promeut une idée belle et novatrice,
qui transforme les hommes et l'ordre des choses,
accéde à une joie qui ne trompe pas.

                                                                                                                (Avec l'aide de Psychologie Magazine....)



Prévoir consiste à projeter dans l'avenir ce qu'on a perçu dans le passé."

"Si je veux me préparer un verre d'eau sucrée, j'ai beau faire,
 je dois attendre que le sucre fonde."

La parole est à vous, bonne journée.