Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Littorine - Marie France

Une idée de bonheur - Une idée positive par jour-11

31 Juillet 2009, 04:47am

Publié par Littorine

L'avenir nous tourmente,
le passé nous retient,
c'est pour çà que le présent
nous échappe.

Gustave Flaubert  (1821-1880)

null

Une pensée Tendresse-10

30 Juillet 2009, 04:00am

Publié par Littorine

" Si tu ne sais que faire de tes mains
transforme-les en tendresse. "

                                                                           J.Salomé

null

















null

Bleu

29 Juillet 2009, 21:00pm

Publié par Littorine

Jackie m'a lancé un défi : trouver sept photos sur le thème du BLEU....


Le bleu du ciel Breton     !  Qui a ri ...

null

Le Bleu de cette pervenche

null

Le Bleu de ce portillon

null

Le Bleu de l'équipe de foot préférée de mon neveu HOEL.
Eh oh il a le droit de l'aimer non mais...
 
null


Le Bleu des bougies de mes 50 ans....oui il y en avait 50 !

null

Le Bleu du seau à charbon de la maison familiale

null


Le Bleu de la Mer

null
 

Ouf çà y est ! Finalement j'y ai pris du plaisir ....

Je propose à Agathe  link
                      Andrée   link
                          Krys    link
                Françoise    link
                     Et Mary   link

de prendre amicalement le relais, Antinea tu es déjà sollicité,
Terrienne tu es en vacances, Gazou si tu veux le faire pas problème,
 Lanourse idem

Bonne journée

Le petit livre des philosophes - 1

28 Juillet 2009, 04:00am

Publié par Littorine

EPICURE

null
Trouver le plaisir dans la mesure

" L'habitude de régimes de vie simples rend l'homme résolu"

Les saveurs simples apportent un plaisir égal à un régime de vie profus, dès lors que toute la douleur venant du manque est supprimée ; et le pain et l'eau donnent le plaisir le plus élevé, dès que dans le besoin on les prend.
 Ainsi donc, l'habitude de régimes de vie simples et non profus est constitutive de la santé, rend l'homme résolu dans les nécessités de la vie courante, nous met dans les meilleures dispositions lorsque, par intervalles, nous nous approchons de la profusion, et, face à la fortune, nous rend sans peur.
Ainsi donc, lorsque nous disons que le plaisir est la fin, nous ne voulons pas parler des "plaisirs des gens dissolus" ni des "plaisirs qui se trouvent dans la jouissance", comme le croient certains qui, par ignorance, sont en désaccord avec nous [...], mais de l'absence de douleur en son corps, et de trouble en son âme. Car ce ne sont pas les banquets et les fêtes ininterrompus, ni les jouissance que l'on trouve avec des garçons et des  femmes, [...] qui engendrent la vie de plaisir, mais le raisonnement sobre qui recherche les causes de tout choix et de tout refus, et repousse les opinions par lesquelles le plus grand tumulte se saisit des âmes.

Lettre à Ménécée d'Epicure

Pour Epicure, le pire, c'est la frustration, le manque.

La parole est à vous....

Le petit livre des plaisirs -10

27 Juillet 2009, 04:00am

Publié par Littorine

 par Christophe ANDRE

Se nourrir des beautés léguées du passé :
Oeuvre d'art, Monuments....
Plaisir de rendre hommage à celles et ceux
qui ont fait la beauté du monde.

null














null
                                                                                                                                        
null

















null

Je connais des Bateaux

26 Juillet 2009, 01:45am

Publié par Littorine

Chère Agathe (clic) je n'ai pas de texte sur les bateaux bleus...
mais je te propose celui ci,
que tu vas sûrement partager avec les copains...

null

 Je connais des bateaux qui restent dans le port
 De peur que les courants les entraînent trop fort,
 Je connais des bateaux qui rouillent dans le port
A ne jamais risquer une voile au dehors.

 Je connais des bateaux qui oublient de partir
 Ils ont peur de la mer à force de vieillir,
Et les vagues, jamais, ne les ont séparés,
 Leur voyage est fini avant de commencer.

 Je connais des bateaux tellement enchaînés
 Qu'ils en ont désappris comment se regarder,
 Je connais des bateaux qui restent à clapoter
Pour être vraiment surs de ne pas se quitter.

 Je connais des bateaux qui s'en vont deux par deux
 Affronter le gros temps quand l'orage est sur eux,
 Je connais des bateaux qui s'égratignent un peu
 Sur les routes océanes où les mènent leurs jeux.

 Je connais des bateaux qui n'ont jamais fini
 De s'épouser encore chaque jour de leur vie,
 Et qui ne craignent pas, parfois, de s'éloigner
 L'un de l'autre un moment pour mieux se retrouver.

 Je connais des bateaux qui reviennent au port
 Labourés de partout mais plus graves et plus forts,
 Je connais des bateaux étrangement pareils
Quand ils ont partagé des années de soleil.

Je connais des bateaux qui reviennent d'amour
Quand ils ont navigué jusqu'à leur dernier jour,
 Sans jamais replier leurs ailes de géants
 Parce qu'ils ont le cœur à taille d'océan.


 Mannick Paroles et Musique: Marie-Annick Rétif - 1980

null

Entre Terre et Mer à la pointe de Tremet

25 Juillet 2009, 04:00am

Publié par Littorine

La Carte de France des Paysages paraîtra dimanche
Chez
Ker Mary  allez y  c'est toujours intéressant de voir d'autres paysages et faire d'autres rencontres.
http://ker-mary.over-blog.com/

null

Je vous propose une promenade sur l'un des bras de la Presqu'ile de Crozon
C'était par un merveilleux dimanche de beau temps








 comme on en connaît régulièrement chez nous !

null

















J'ai eu beaucoup de plaisir à refaire cette balade
 pour vous la présenter, j'espère que vous en aurez autant que moi.

null




















null


























null















null

Bonne Journée !

L'amour et ses chemins-8

24 Juillet 2009, 02:00am

Publié par Littorine

" Le présent n'est pas un temps simple."

                                              C. Enjolet

null

Le petit livre du rire

23 Juillet 2009, 19:00pm

Publié par Littorine

Oui il existe aussi celui là, je viens de mettre la main dessus...!!!

Je voudrais alimenter le débat qui s'est instauré entre Jacqueline (Jacotte) et Alain dans les commentaires de l'article 
Etre ou Avoir ? (Je vous invite d'ailleurs à aller les aider dans leurs réflexions... car comme vous avez pu le constater depuis quelques jours je ne trouve plus le temps de répondre à vos commentaires.
J'en profite pour m'en excuser auprès de vous, et vous remercier chaleureusement de continuer à les alimenter,
çà me procure une énorme bouffée d'oxygène, de vous retrouver régulièrement,
 malgré la frustration de ne pas pouvoir vous répondre.
J'espère que je vais trouver a nouveau un créneau
 pour m'occuper de vous d'ici peu...
je croise les doigts !)

Ceci étant dit je reprend le cour de cet article 
et je vous propose aujourd'hui le titre suivant :

Différentes conceptions.

Un curé, un lama bouddhiste et un rabbin débattent pour savoir
 quand commence vraiment la vie.
 Pour le bouddhiste pas de doute : "La vie d'un être commence dés que ses parents se mettent à penser et à désirer avoir un enfant."
Le curé n'est pas d'accord : " Mais non, cher ami, la vie commence quand il y a conception et que l'ovule est fécondé, pas avant :"
Seul le rabbin se tait. Alors n'y tenant plus, le curé demande:
 " Et pour vous, rabbi, quand donc commence la vie ?"
Le rabbin soupire et répond alors :
" Oh ! pour nous, vous savez, la vie commence
quand le dernier des enfants est marié !"

Bonne Journée...