Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Littorine - Marie France

Un homme heureux

30 Septembre 2009, 04:30am

Publié par Littorine

de William Sheller

Pourquoi les gens qui s'aiment
Sont-ils toujours un peu les mêmes?
Ils ont quand ils s'en viennent
Le même regard d'un seul désir pour deux
Ce sont des gens heureux

Pourquoi les gens qui s'aiment
Sont-ils toujours un peu les mêmes?
Quand ils ont leurs problèmes
Ben y a rien à dire
Y a rien à faire pour eux
Ce sont des gens qui s'aiment

Et moi j'te connais à peine
Mais ce s'rait une veine
Qu'on s'en aille un peu comme eux
On pourrait se faire sans qu'ça gêne
De la place pour deux
Mais si ça n'vaut pas la peine
Que j'y revienne
Il faut me l'dire au fond des yeux
Quel que soit le temps que ça prenne
Quel que soit l'enjeu
Je veux être un homme heureux

Pourquoi les gens qui s'aiment
Sont-ils toujours un peu rebelles?
Ils ont un monde à eux
Que rien n'oblige à ressembler à ceux
Qu'on nous donne en modèle

Pourquoi les gens qui s'aiment
Sont-ils toujours un peu cruels?
Quand ils vous parlent d'eux
Y a quelque chose qui vous éloigne un peu
Ce sont des choses humaines

Et moi j'te connais à peine
Mais ce s'rait une veine
Qu'on s'en aille un peu comme eux
On pourrait se faire sans qu'ça gêne
De la place pour deux
Mais si ça n'vaut pas la peine
Que j'y revienne
Il faut me l'dire au fond des yeux
Quel que soit le temps que ça prenne
Quel que soit l'enjeu
Je veux être un homme heureux
Je veux être un homme heureux
Je veux être un homme heureux

Mes lectures d'auteurs féminins

29 Septembre 2009, 19:00pm

Publié par Littorine

Je vous jure être copinaute avec Terrienne (son Blog c'est ici   Terrienne)
c'est prendre des risques....si si.
Vous vous retrouvez avec un défit à relever et ce sans vous en rendre compte.
Alors pour lui faire plaisir, vous lui dites gentillement que vous allez le faire,
 et là bing vous vous rappelez le Titre du défit qui est :
 "Les lectures d'auteurs féminins que j'ai aimé". 
Vous aviez pensé lectures en général, pas auteur  et féminin de surcroît.
Mais rien de m'arrête je plonge. Normalement je dois en nommer 5

Il faut savoir que déjà nous avons en commun les Alice, Françoise DOLTO, et Marie CARDINAL j'ai donc 5 autres auteurs à vous présenter.


Katherine Pancol

Pour résumer : La valse lente des tortues reprend l'histoire où les Yeux jaunes des crocodilesl'avait laissée, c'est-à-dire au moment où Joséphine Cortes, la protagonniste, entame sa nouvelle vie de femme libérée de ses anciens complexes. Elle avancera ainsi, entourée de ses deux filles, sa meilleure amie et sa soeur Iris, qui jalouse sa nouvelle situation.


 Nora Roberts 

L'héritage des MacGregor et suite...

Lorsqu’Anna fait la rencontre de Daniel MacGregor, un soir de bal, à Boston, elle tombe immédiatement sous le charme du bel Ecossais. Mais jamais elle ne se l’avouera : car, aussi séduisant soit-il, il l’agace prodigieusement. Pour qui se prend ce jeune ambitieux qui, à peine débarqué des Highlands... 
là vous plongez dans la saga et vous ne voulez plus entendre parler de rien d'autre....
pas le moment d'appeler au téléphone...mon côté fleur bleue !


EVE ENSLER
Le Monologue du Vagin


Le sujet :

Un texte fondé sur plus de deux cents entretiens, avec des femmes qui ont confié leurs sensations, leurs traumatismes, leurs aspirations, leurs angoisses, leurs joies...30 ans après la révolution sexuelle, le mot "vagin" reste un mot tabou, honteux, ou tout au moins "embarrassant".

Je crois que je n'ai rien de plus a ajouter, sinon qu'il faut le lire et le relire.
Vous aussi messieurs !

Sans transition je passe à :

Soeur EMMANUELLE
Confessions d'une religieuse

« À l'heure où ces lignes seront publiées, j'aurai trouvé en Dieu une nouvelle naissance. »

 

Pendant près de 20 ans, Soeur Emmanuelle a rédigé ses mémoires, elle y est revenue incessamment, et jusque dans les derniers mois de son existence, pour les reprendre, les corriger et les enrichir.

 

Ses Confessions d'une religieuse sont donc le livre le plus important qu'elle ait écrit :
Le premier, car elle l'a débuté avant tous les autres, alors même qu'elle était encore en Egypte ; et aussi le dernier parce qu elle l'a voulu posthume, afin de dire des choses qu'elle n'avait jamais dites auparavant, par pudeur naturellement, mais aussi par souci de rester libre.

 

Ce livre est avant tout une quête de vérité. Soeur Emmanuelle y évoque le long cheminement de sa vie au travers des choix qu'elle a faits, des êtres qu'elle a rencontrés, de sa relation intime avec Dieu. Elle a voulu retrouver, selon son expression fétiche,
la « nudité » de l'être qu'elle a été, dans ses attentes, ses échecs et ses luttes
.

Remarquable d'authenticité et de vérité. Je vous invite vraiment à prendre le temps de le lire de le noter. C'est une Grande femme. Yallah !

****

Anne ANCELIN SCHUTZENBERGER
Aie! Mes Aieux

La psychogénéalogie explore les empreintes laissées par nos aïeux sur notre psychisme. Elle étudie l'influence du milieu et de l'histoire familiale sur le comportement d’un individu, à travers les phénomènes, attestés par nombre de psychanalystes, de la «répétition» ou de la «reproduction». Cette méthode d’investigation historique consiste à rechercher dans le vécu de nos ascendants les sources de nos troubles psychologiques, de nos maladies etc…
Les praticiens en psychogénéalogie considèrent que l'inconscient de chaque individu est constitué du vécu de ses parents, grands-parents et de ses ancêtres plus éloignés, qu’il recèle des cryptes habitées par des «fantômes», c’est à dires des secrets inavouables,
non verbalisés, des non-dits,
 qui se transmettent d’un inconscient à l’autre à travers les générations.

Je fais de la généalogie, et je suis férue de psychologie...vous faite la synthèse et vous saurez pourquoi ce livre m'intéresse.

Voilà alors bien sûre à force de chercher j'en ai trouvé d'autres, comme
 Simone de Beauvoir, Danielle Steel....il n'y a pas de femme à faire de BD ?

Je passe la main et je la tend aux personnes citées
 ci-dessous pour prendre le flambeau si elles le désirent :

Mary
Gazou
Lanourse
Erato
Mireille
Krys
Jackie
Et si jamais il est encore sur la blogosphère Antine@

Agathe je te laisse tranquille, je crois que çà n'est pas ton truc !
Sinon toute personne non citée à le droit de faire ce défit
A vos bouquins.

Bonne journée


Le 28-09-09 ciel du jour

28 Septembre 2009, 15:34pm

Publié par Littorine

"Septembre en sa tournure,
de mars fait la figure." 


Dictons du jour 

Ciel du jour pour la carte de Mary, après un W.E extraordinaire
 nous poursuivons sur une belle journée de printemps d'automne,
vous allez rire, j'ai pris des coups de soleil avant hier,
ceux que je n'avais pas pris cet été
 Aujourd'hui mon dos me démange, je vais peler !!!


null


Demain rdv chez Mary ; http://ker-mary.over-blog.com

L'amour et ses chemins-13

28 Septembre 2009, 04:00am

Publié par Littorine

"La compassion véritable consiste à nous aimer nous-même,
 à respecter nos besoins et nos capacités réelles."

Jack Kornfield

null











null

Tu es mon autre

27 Septembre 2009, 04:30am

Publié par Littorine

Ame ou sœur
Jumeau ou frère
De rien mais qui es-tu
Tu es mon plus grand mystère
Mon seul lien contigu
Tu m'enrubannes et m'embryonnes
Et tu me gardes à vue
Tu es le seul animal de mon arche perdue

Tu ne parles qu'une langue aucun mot déçu
Celle qui fait de toi mon autre
L'être reconnu
Il n'y a rien à comprendre
Et que passe l'intrus
Qui n'en pourra rien attendre
Car je suis seule à les entendre
Les silences et quand j'en tremble

Toi, tu es mon autre
La force de ma foi
Ma faiblesse et ma loi
Mon insolence et mon droit

Moi, je suis ton autre
Si nous n'étions pas d'ici
Nous serions l'infini

Et si l'un de nous deux tombe
L'arbre de nos vies
Nous gardera loin de l'ombre
Entre ciel et fruit
Mais jamais trop loin de l'autre
Nous serions maudits
Tu seras ma dernière seconde
Car je suis seule à les entendre
Les silences et quand j'en tremble

Toi, tu es mon autre
La force de ma foi
Ma faiblesse et ma loi
Mon insolence et mon droit

Moi, je suis ton autre
Si nous n'étions pas d'ici
Nous serions l'infini

        Et si l'un de nous deux tombe
                

                       Lara Fabian et Maurane




N'oubliez pas de couper le son du petit oiseau !!!  Bonne Journée...

Le petit livre du rire 5

26 Septembre 2009, 04:30am

Publié par Littorine

C'est la fin de semaine je vous propose un peu d'humour !


Météo :
Deux anges font la causette.
- Quel temps fera-t-il demain ?
- Nuageux
- Ah !  Tant mieux, on pourra s'asseoir
.



null

Difficile de regarder le ciel de la même façon maintenant non ?

Bonne Journée !

Une idée de bonheur - Une idée positive par jour-16

25 Septembre 2009, 04:00am

Publié par Littorine

« Nulle pierre ne peut être polie sans friction,

null

 nul homme ne peut parfaire
son expérience sans épreuves. »


Confucius

null





                                                                          
null
                           
                                      














Bonne Journée à tous

Lettre ouverte : Est-ce que je peux te parler ?

24 Septembre 2009, 03:30am

Publié par Littorine

''Bonjour toi, je suis ton "Enfant intérieur".
 Est-ce que je peux te parler ?
Je me sens terriblement seul.
 Tu n'es pas là souvent pour moi.
 Je comprends, je sais c'est ce que tu as appris.
 Sauf que maintenant tu es un adulte,
 et tu peux changer ton rapport avec moi.
Je désire que tu m'amènes m'amuser,
que tu me fasses rire, tout est tellement sérieux avec toi.
 Ca m'a presque tué.

 J'ai besoin de toi,
 c'est toi le chauffeur du véhicule me permettant de me réaliser.
 Tu as laissé les autres m'écraser
 et par le fait même écraser mes besoins et désirs.

 Ensuite tu as poursuivi leurs oeuvres.
Je suis heureux (heureuse) de voir que maintenant
tu sais que j'existe et que tu reconnaisses parfois ma présence.

J'ai très peur que tu me laisses tomber à nouveau.
 Que tu cesses de m'écouter,
 que tu cesses de considérer mes besoins et désirs.

 Lorsque tu ne m'écoutes pas, je souffre et te le fais savoir.
 Tu sais l'autre jour quand tu as ressenti ce malaise,
 c'était moi qui attirais ton attention.
 Quelquefois ça fonctionne d'autre pas.
 Tu es très fort (forte).
 Moins tu m'écoutes et plus le malaise est grand.
 Si ça fait mal, c'est que moi j'ai mal.
 S'il te plaît, reste avec moi.

 Permets moi d'être.
 Sous ma peine se cache ma joie.
 Sous ma colère, l'Amour.
 Sous ma peur la confiance en toi.
Ma colère contre toi est grande,
 laisse-moi simplement l'exprimer,
 laisse-moi te dire ce que ça m'a fait que tu m'écrases,
 que tu me traites de nom.
 Que tu me dises que je suis con (conne).
 Tu n'utilisais pas toujours des mots pour m'écraser
 mais c'était et c'est tout comme.

 Laisse moi te dire ce que ça m'a fait,
 que tu me dises que je n'aie pas raison de ressentir mes émotions.
 Je sais, c'est ce que tu as appris, mais tu peux changer ça.

 Laisse-moi te dire ce que ça m'a fait que tu me dises,
 que je devrais plutôt être comme ci ou comme ça.

 Laisse-moi aussi te dire ce que ça m'a fait que tu me dises,
 que je devrais ressentir ça ou ça plutôt que ceci ou cela.

 Je suis en boîte, enfermé, étouffé sous tes croyances, au rancard.
 Tu sers aux autres.
 Comprends que tu n'as aucun pouvoir sur les autres.
 Tu en as sur toi et c'est tout.
 Tu as le pouvoir de me laisser vivre,
 de me permettre d'être, de rire, de m'amuser,
 tu as aussi le pouvoir de m'écouter.

 Toi seul sais vraiment tout ce que j'ai vécu.
Toi seul peux vraiment me comprendre.
 Tu as le pouvoir de m'aimer, de me reconnaître,
 de me choyer, de réaliser mes désirs.

 N'est-ce pas tout cela que tu cherches à l'extérieur ???
 Est-ce que tu comprends que j'ai besoin de tout ça?
 Pas des autres mais de toi.
 Tu as le plus grand pouvoir.
 S'il te plaît, je t'en prie ne me laisse plus jamais tomber,
 plus jamais.
 J'ai tellement de peine. Sans toi, je meurs.
 Sans toi, je souffre. J'ai besoin de toi.
 Tellement besoin.''

Ton Enfant Intérieur. Auteur : Manon Sénécal ede.

Si votre Enfant intérieur vous parlait
Vous dirait-il quelque chose comme çà… ?
ou quoi d'autres pensez vous... ?
Cette phrase peut être mise au présent ....
Quand votre Enfant intérieur vous parle, que vous dit-il ?

Bonne Journée, prenez soin de vous...

L'ombre et la Lumière

23 Septembre 2009, 04:15am

Publié par Littorine

N'oubliez pas couper le son du petit oiseau, en bas sur votre droite
et cliquez sur démarrer ici. Mais si vous y arriverez... pour
"...retrouvez dans un sourir toutes les lois de l'univers...."


L'été 1868, quelque part dans l'grand ouest,
Il a sauté sur son ch'val pour disparaître en un geste,
La porte du saloon claque encore,
Dehors le vents fouette la poussière,
Lui il galope vers son sort sans jamais r'garder derrière.

Est ce qu'il cherche ou est ce qu'il fuit?
Est il sûr ou incertain?
Est ce qu'il tente de rattraper ou d'échapper à son destin?
A quoi ressemble son av'nir?
Une évidence ou un mistère?
Il se fabrique un empire, il est fait d'ombre ou de lumière...


De l'ombre ou de la lumière,
Lequel des deux nous éclairent?
Je marche vers le soleil, dans les couleurs de l'hiver...
De l'ombre ou de la lumière
Depuis le temps que j'espère,
Retrouver dans un sourir toutes les lois de l'univers...


C'est l'hiver en 2008,quelque part à Paris,
J'ai démarré la voiture, pour échapper à s'temps pourrit,
La porte du café tremble encore devant la pluie fouette le bitume,
A chacun sa ruée vers l'or,j'accélère à travers la brume,

Puisque mon temps est limité, mes choix doivent être à la hauteur,
C'est une course contre la montre, ou une course contre la peur,
C'est toujours la même chevauchée, on vise la lueur droit devant,
Même si cette quête est insensée,
Je cours pour me sentir vivant...


De l'ombre ou de la lumière,
Lequel des deux nous éclairent?
On marche vers le soleil, dans les couleurs de l'hiver...
De l'ombre ou de la lumière
Depuis le temps que j'espère,
Retrouver dans un sourir toutes les lois de l'univers...


On court à travers les siècles, mais c'est toujours la même chevauchée,(As tu peur que la route s'achève?)
Mais cette course est insensée...(As tu mis un nom sur toutes les lèvres... les lèvres...)


De l'ombre ou de la lumière,
Des astres qui nous éclairent,
On marche vers le soleil, dans les couleurs de l'hiver...
De l'ombre ou de la lumière,
Depuis le temps qu'ont espère,
Retrouver dans un sourir, toutes les lois de l'univers...
Retrouver dans un sourir, toutes les lois de l'univers...

Calogero - Grand Corp Malade


Bonne journée

Carnet de Voyage - 9 Tournus - Mosaïques de l'Abbatiale

22 Septembre 2009, 04:30am

Publié par Littorine

Je vous propose de finir notre visite de l'Abbatiale Saint Philibert de Tournus
par des mosaïques...Oui c'est çà ma surprise !
En France, très peu de mosaïques ont été conservées en place datant de cette période (construction datant de l'an 875 à  l'an 1120)  
Les thèmes: celui du calendrier et du zodiaque, qui représentent le temps de Dieu à travers le cycle cosmique, celui de la nature et celui des travaux des hommes.

Quatre médaillons, sont bien conservés : le moi de mai, illustré par un splendide cavalier, blanc comme sa monture.

null




























null


























Le signe du gémeaux, représenté par deux personnages nus,
 accompagnés de l'inscription entièrement conservée
" SOL : IN : GEMINIS "

null


Le mois de Juin, "IUNIUS", est représenté par un faucheur, torse et pieds nus.

null





















        





null




















 



Enfin, le signe du cancer formulé par son inscription est un animal à carapace rouge, avec huit pattes fourchues.





null
































null
























J'espère que vous aurais eu autant de plaisir que moi a découvrir ces lieux.
Hier Isabelle à laissé un commentaire que je voudrais reprendre pour finir cette visite de cette Abbatiale.

"Ce sont des lieux où suivre les courbes nous ramène vers notre âme et où la lumière touche nos coeurs. Des lieux où le moindre murmure est un écho à notre pensée, ou la moindre pierre porte notre passé aussi lourd qu'il soit, où l'équilibre des formes apaisent nos peines et où l'espace libère nos angoisses... Tout l'édifice est bâtit comme une circulation sanguine aérienne et sage apportant la pureté, évacuant les toxines. "

Merci et bonne journée