Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Littorine - Marie France

Manoir du Squividan - Clohars Fouesnant

23 Septembre 2012, 02:34am

Publié par Littorine/Marie France

A partir de 1943 et jusqu’à leur mort en 1976 et 1995, Emile Simon et Madeleine Fié-Fieux vécurent et peignirent ensemble dans le manoir de Squividan.

Attirés par les paysages et l’architecture, ils furent aussi attentifs aux costumes et aux fêtes d’une civilisation rurale qui brillait encore de ses derniers feux. Exposant peu, les deux peintres laissèrent au manoir, à la mort de Madeleine Fié-Fieux, une impressionnante collection de plus de 1500 tableaux. Madame Fié-Fieux, qui l’avait déjà fait découvrir aux amateurs et aux curieux, en fit don par testament au Conseil général du Finistère, également légataire du domaine, à la condition qu’il ouvre celui-ci au public afin d’y mettre en valeur l’œuvre d’Emile Simon.

Voilà ce que j'ai découvert (entre autre) lors de mes pérégrinations durant les journées du patrimoines

Squividan-8819.jpg

La porte est ouverte, magnifique ! Squividan 8822 Parcourons l'allée  pour découvrir le fameux Manoir.

Squividan 8824

Squividan 8827 Madeleine et Emile en portrait à la fenêtre (cf mon article sur Emile Simon )

Squividan 8844

Entrons ! 

Squividan 8829

Squividan 8837

Squividan 8838

Squividan 8839

Squividan 8831

La visite n'est pas très longue, mais d'une très grande richesse culturelle. J'espère que vous appréciez autant que moi. 


Commenter cet article
F

De belles découvertes pendant les journées du patrimoine, un manoir avec de beaux tableaux.


Bisous
Répondre
P

magnifique lieu, beau patrimoine ouvert pour ce jour là


Bonne soirée
Répondre
B

Très belle visite en effet
Répondre
E

J'aime les portraits aux fenêtres pour accueillir les visiteurs.Une belle promenade artistique.Bonne soirée Marie France
Répondre
L

un endroit charmant que je découvre!


ces portraits à la fenêtre, on dirait des "trompe l'œil "


heureusement que nous avons les journées du patrimoine pour entrer dans ces demeures.


bisous du dimanche.
Répondre