Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Littorine - Marie France

Généalogie

1 Décembre 2009, 05:20am

Publié par Littorine

Un article parut dans le Télégramme (Quotidien du cru )  de samedi a retenu mon attention.
Il décrit assez bien la recherche généalogique telle que je la conçois
et telle que la conçoivent certaines personnes de mon entourage.
j'ai le désir de vous le partager pour que vous en sachiez un peu plus sur ma façon d'aborder mes recherches, ses tenants et ses aboutissants.
La personne çà n'est pas moi, mais çà pourrait avec une histoire différente !

D'après l'interview d'une adhérente du centre de Généalogie du Finistère :

"....Ce qui m'a motivée et qui me titillait c'est le fait d'avoir un aïeul
 qui se disait de père inconnu....de cet aïeul j'ai retrouvé un cahier ou il raconte son histoire. A plusieurs reprises il parle de son père de manière très claire alors qu'il a été à l'assistance publique. Il y a certainement  un secret de famille là dessous, mais ses enfants ne l'ont jamais su et mon père n'en a jamais parlé..."

"...Pour moi, cela correspond à une recherche intérieure, un désir de mettre de l'ordre dans ma vie, mon histoire, j'espère pouvoir grâce à ces recherches, mieux cerner ce que les gens de ma famille ont pu vivre..."

"...Cela me permettra de mieux comprendre mon propre comportement. C'est très riche d'enseignement. Je le fais pour moi mais aussi pour le transmettre à mes enfants qui me prennent un peu pour un zombie et trouvent que j'y passe beaucoup de temps..."

"...J'ai rencontré par l'intermédiaire d'internet un petit-cousin qui a commencé les recherches un an avant moi. On s'est vu, on a échangé, mais nous avons des motivations très différentes..."

Cette adhérente a très envie d'organiser une grande réunion de famille.
Elle se dit passionnée par l'être humain mais aussi par le brassage des milieux sociaux que révèlent ces recherches généalogiques. Elle a ainsi par le plus grand des hasards, fait la connaissance d'une nouvelle adhérente, comme elle ,au Centre de Généalogie du Finistère ou CGF, qui habite une petite ville en région parisienne, où elle-même a passé son enfance. Toutes les deux se sont découvert des racines communes remontant aux siècles précédents !


Mariage de mes grand-parents paternel dans le Nord Finistère.

Commenter cet article
J
<br /> <br /> je vais avoir 50 ans en janvier et depuis l'âge de 13 ans je fais des recherches... principalement en Bretagne d'où je suis originaire ... et je cherche toujours et encore !<br /> Jj<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> Une conception à laquelle j'adhère. J'ai fait de belles rencontres!<br /> J'ai quelques photos sympas que je mettrai en ligne un jour!<br /> La tienne est remarquable.<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> J'ai hâte de voir çà Standley ! Oui j'ai beaucoup de chance d'avoir quelques photos, le problème c'est que maintenant il n'y a plus beaucoup de monde pour reconnaitre les personnes qui sont dessus<br /> ! Bonne nuit<br /> <br /> <br />
L
<br /> <br /> pour avoir aidé littorine dans ses recherches je peux vous dire que c est assez passionnant   mais très fatiguant !car pour se rappeller de tous les noms et les parentées<br /> je vous assure que l on perd vite son latin   mais chacun sa passion<br /> et les gens le font de plus en plus   ce qui sera plus difficile dans quelques années<br /> avec les familles RECOMPOSEES!!!!!bon courage a cela!!!!!!<br /> merci a marie france de l avoir fait pour nous je t embrasse<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> Merci pour ton aide et puis oui peut-être que les descendants seront contents d'avoir ce travail fait car pour eux çà ne sera pas évident ! Bonne nuit je t'embrasse.<br /> <br /> <br />
A
<br /> Je ne peux qu'être en total accord avec le contenu du texte que tu publies. Simplement, je voudrais ajouter après la lecture de Kasimir, qu'il n'y a aucune contradiction à souhaiter bien vivre le<br /> présent ,<br /> Pour certain/e/s dont je suis, clarifier le passé aide à mieux comprendre son propre présent, Heureusement que "la communication et le chant de nos paroles" pour reprendre les expressions de<br /> Kasimir restent essentiels.<br /> Par contre, il est vrai que ça demande du temps et que je n'ai réussi à m'y "plonger" qu'à la faveur de la retraite.<br /> A bientôt Littorine, Je t'embrasse,<br /> Ama<br /> PS : j'ai remarqué qu'une de tes lectrices s'appelle "Madec" et a l'air de te connaître  ; ça m'intéresse car j'en ai trouvé dans ma généalogie familiale, sans remonter très loin dans le temps<br /> ! peut-être sommes-nous " cousines" !<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> Eh bien j'espère que tu es en accord avec cette publication, manquerais plus que çà ! comme si je mettais des bêtises ... il y a aussi des choses intéressantes parfois dans les journaux ! Je suis aussi d'accord avec toi çà demande beaucoup de temps...Vivement la retraite !<br /> Pour Madec je vais essayer de faire un lien qui sait ...<br /> En attendant je t'embrasse passe une bonne nuit<br /> <br /> <br />
A
<br /> Je trouve cette science intéressante , mais je n'ai jamais été curieuse de connaitre mes ascendants .Bonne soirée , bisous Marie France<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> Heureusement que chacun est libre !!! comme max... Bises Andrée<br /> <br /> <br />