Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Littorine - Marie France

C'était hier : « plus jamais cela ! ».

12 Novembre 2009, 05:30am

Publié par Littorine

Au risque de donner des boutons à certains d'entre vous,
je vais quand même vous proposer un extrait du  texte
que j'ai entendu hier matin prononcé par notre Président de la République.

C'est bien au delà de la politique, c'est pour ne pas oublier que la/les guerres
sont à rayer de nos vies, de notre vocabulaire, et que c'est aussi parce qu'il y a eu des témoins pour nous transmettre leurs messages que nous devons dire non plus jamais cela !

……Il n’y a plus en France aucun survivant des Combattants de la Grande Guerre. Le dernier est mort l’année dernière. Il était né dans le nord de l’Italie. A dix ans, il s’était fabriqué lui-même une paire de chaussures pour partir en France, à pieds. Quand la guerre avait éclaté il avait 16 ans. Il s’était engagé en trichant sur son âge.
 « J’étais Italien, dira-t-il plus tard, mais je voulais défendre la France qui

m’avait accueilli. C’était ma manière de dire merci ».Son nom restera parce qu’il fut le dernier.

 

Mais il était un parmi des millions, connus ou inconnus, qui pendant quatre ans se sont battus dans la boue infecte des tranchées, accablés de fatigue, la peur au ventre, tuant pour ne pas être tués. Au milieu d’une folie meurtrière dont aucun n’était responsable mais qui les entraînait tous, il y eut des cœurs purs, des gestes admirables, des actes de bravoures. Ils étaient des millions d’hommes ordinaires qui se sont comportés en héros. Ils ont tenu au milieu des pires épreuves. La discipline et l’instinct de survie n’expliquent pas tout.

 

La plupart d’entre eux avaient, chevillé au corps, l’amour de leur pays. La France ne peut pas oublier ceux qui lui ont fait le sacrifice de leur vie. Et pas simplement ceux qui sont morts au combat et dont les noms sont gravés sur le monument aux morts du plus humble de nos villages, mais aussi tous les autres, tous ceux qui sont revenus portant dans leur corps et dans leur âme la trace ineffaçable de douleurs indicibles : je pense à la foule innombrable des mutilés, des défigurés, des gazés, de ceux qui toute leur vie ont été hantés par le souvenir des morts piétinés au moment de l’assaut, des cris atroces des blessés abandonnés entre les lignes, des visages des camarades, des amis, des frères fauchés par la mitraille.

 

Avec le dernier poilu, s’est éteint le dernier témoin qui pouvait encore crier avec la force si grande qu’ont les vrais cris de souffrance : « plus jamais cela ! ».

 

C’est quand tous les témoins ont disparu qu’il faut prendre garde que l’Histoire ne tue pas le souvenir.

Si nous sommes ici, c’est parce que, pendant si longtemps, le 11 novembre a été chaque année, pour tous les survivants, la journée du souvenir, c’est parce que, chaque année, des anciens combattants, de moins en moins nombreux, sont venus se recueillir devant cette tombe, non pour célébrer leur gloire passée mais pour que nul n’oublie où peut mener la folie des hommes.

 

Si nous sommes ici, c’est pour continuer, continuer après eux…

Si nous sommes ici, c’est parce que nous le leur devons. C’est parce que nous le devons à nos enfants….. 



Bonne Journée 
(pour les allergies évitez de gratter, c'est encore pire après)

Commenter cet article
:

Merci... tout simplement.
Ma semaine agitée ne m'a pas permis d'écouter ce discours, je le trouve très beau, n'en déplaise à certains
Je crois que, malgré les témoignages qui nous ont été transmis, peu de personnes ne peuvent s'imaginer ce que fût l'enfer vécu et le sacrifice de ces hommes. Eux au moins ont mérité la Légion
d'Honneur telle qu'elle a été instaurée initialement... Mais ça c'est une autre débat


Répondre
L

Merci Krys d'être venue ce soir à ma rencontre cela me touche  je suis aussi très touchée de ton commentaire et
finalement on a finir par être plusieurs à se tenir chaud grâce ou à cause de notre naïveté .... je te souhaite un
très bon W.E de repos cette fois je l'espère prend soin de Toi.  bien amicalement


A

C'est une très bonne chose que tu nous ais rappelé cela !
Car vois-tu, je l'ignorais, que le dernier poilu n'était plus...
Chez moi on a passé le 11 novembre sans parler de la guerre, car elle nous parait si loin !
Mais je vais en parler à mon fils, car c'est important (j'en parlais il n'y a pas si longtemps) le devoir de mémoire !

Gros bisous littorine


Répondre
L

Merci Alba pour ce commentaire il me réchauffe aussi le coeur...Oui je crois que c'est important le devoir de mémoire ! Bien sûr il y a encore des guerre, bien sûr les élections ne sont pas
loin...mais si personne ne nous parle de notre passé que feront nos enfants de leur avenir...car c'est quand même des faits qui ont marqués pratiquement toutes nos familles alors rendons à ces
hommes, femmes une dignitée et un hommage. Je t'embrasse


B


Oui, nul ne peut oublier ce que peut faire la folie des hommes, quand je passe devant un monument aux morts, j'ai toujours une pensée pour ces pauvres gars qui sont partis à l'abattoir.
Il me reste aussi le souvenir de la commémoration chaque année quand nous étions gamins, nous allions chanter la marseillaise. Sans être nostalgique, c'était un moment de grande émotion.
Bonne soirée




Répondre
L

Bonne soirée , nuit à toi Balladine et merci pour ce partage de souvenirs. j'imagine effectivement que l'émotion devait être grande...


L

Deux discours très forts , très beaux , Français ,et Allemands ,auxquels , je pense on ne peut qu'adhérer ! Bonne soirée Littorine ! Bisous !


Répondre
L

Merci pour ton commentaire, Bonne soirée à toi aussi Lanourse


L

je suis peut ètre naive mais j ai beaucoup apprécié
la prestation de notre président hier devant l arc de
triomphe
de paris   et aussi la présence  et surtout le courage d etre présente
en cette circonstance de angela merkel ça ne devait pas etre si évident
que ça pour elle  ceci est mon avis et ne concerne que moi!!
bonne soirée a tous


Répondre
L

Eh bien voilà qui est dit ! tes mots sont posés, chacun s'exprime, c'est aussi çà la liberté et le partage ... Je te souhaite une bonne soirée et je t'embrasse.